"Qualité de vie au travail : pas seulement des postes et du point d'indice" (SGEN-CFDT)

Publié le par Dom

"Le Sgen-CFDT dénonce l'exploitation politique du projet d'accord sur la qualité de la vie au travail faite par certaines organisations syndicales. Il prend acte de la décision de la ministre de la Fonction publique de donner un délai supplémentaire de réflexion aux organisations non signataires.

Ces dernières (FO, CGT, FSU et Solidaires), tout en reconnaissant que le projet comporte de nombreux points positifs, tel que la mise en place d'espace de discussions, ont décidé de ne pas le signer pour protester contre les suppressions de postes et le gel du point d'indice.

Le Sgen-CFDT constate que, une fois de plus, ce sont les agents qui feront les frais d'une décision relevant plus d'un positionnement politique que syndical. En effet, on s'interdit ainsi d'aborder directement les questions de qualité de vie au travail. Aujourd'hui, le déblocage du point d'indice ne fera pas baisser à lui seul le stress qui conduit les fonctionnaires au burn out. Dans l'éducation, chacun voit que la création de postes ne suffit pas à changer le quotidien des agents.

Le taux d'abstentéisme record aux élections professionnelles a montré la lassitude des personnels face à ce type de blocage. Ils exigent des avancées concrètes. Pour eux, le Sgen-CFDT demande qu'une discussion spécifique s'ouvre le plus rapidement possible sur la qualité de vie au travail."

(Source)

Publié dans Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article