"Evaluation CE 2 : non à l'instrumentalisation !" (communiqué du SGEN-CFDT)

Publié le par Dom

"La ministre de l’Éducation nationale a annoncé lundi matin que des évaluations nationales seraient mises en place partout en France pour les élèves de CE2. Ces annonces, faites sans aucune concertation, ne s'inscrivent ni dans une logique d'évaluation du système ni dans une logique d'évaluation au service des apprentissages. Après le discours du Premier ministre sur le retour aux fondamentaux, elles apparaissent surtout comme un acte supplémentaire de l'instrumentalisation médiatique de l'école. Pour le Sgen-CFDT, l'éducation des élèves et le travail des personnels méritent plus de respect.


Une évaluation des élèves doit d'abord être utile pédagogiquement pour les enseignants et conçue comme un processus qui s'inscrit dans la démarche d'apprentissage. S'il s'agissait de vérifier les acquisitions des élèves, la ministre devrait faire confiance à la compétence et à la professionnalité des enseignants. S'il s'agit de mesurer les acquis dans une logique d'évaluation du système éducatif, une méthode d’échantillonnage et de sondage avec l'appui des services de la DEPP est suffisante et beaucoup plus pertinente en terme de pilotage du système éducatif.


Le Sgen-CFDT conteste donc à la fois l'utilité et le bien fondé des évaluations proposées. Celles-ci risquent surtout de stigmatiser certains quartiers, entraîner une surcharge de travail pour les enseignants et n'apporter aucune information sur la compréhension fine des difficultés des élèves, d'autant plus qu'elles seraient totalement déconnectées du travail des collègues.


Le Sgen-CFDT renouvelle sa demande au ministère de faire confiance aux personnels dans une démarche de coopération et de construction conjointe."

(Source)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article