"Exiger le droit à l’Education pour tous !" (Communiqué de presse FSU 3 septembre 2010)

Publié le par Dom

"Les Lilas, le 3 septembre 2010

 

Suite aux expulsions et aux discours xénophobes de cet été stigmatisant les étrangers et plus particulièrement les Roms, la FSU s’inquiète du sort des enfants sans papier à cette rentrée.

 

Elle rappelle que la France a l’obligation de respecter la Convention Internationale des Droits de l’Enfant qu’elle a ratifiée en 1990 : elle se doit de « faire respecter les droits fondamentaux de tous les enfants vivant sur l’ensemble du territoire de la République quelle que soit leur nationalité ou la situation administrative de leurs parents ».

 

Le texte est clair : même si les parents sont sans papiers ou dans des conditions de stationnement contestables, leurs enfants ont droit à l’Ecole, comme vient encore de le rappeler la Défenseure des Enfants.

 

Quant aux enfants des voyageurs, la réglementation prévoit qu’ils doivent bénéficier de la scolarité commune avec les adaptations nécessaires liées à l’itinérance (BO du 25/04/2002).

 

La FSU, partie prenante des initiatives du 4 septembre contre « la xénophobie et la politique du pilori » et pour la liberté, l’égalité, la fraternité, exige que le droit à l’éducation soit effectif pour tous, les roms, les gens du voyage et les sans papiers."

 

Source : http://www.fsu.fr/spip.php?article2450

Publié dans Divers

Partager cet article

"Les enseignants des Rased sur le pied de guerre" (article publié sur le site du SE-UNSA le 2 septembre 2010)

Publié le par Dom

Publié dans ASH

Partager cet article

"GRETA /CFC Nos craintes se confirment" (SNES-FSU 2 septembre 2010)

Publié le par Dom

Publié dans Divers

Partager cet article

"Agir pour le développement du sport scolaire" (Communiqué de presse SNEP-FSU 3 septembre 2010)

Publié le par Dom

Publié dans Collège et lycée

Partager cet article

Communiqué de presse du Collectif de défense des RASED (30 août 2010)

Publié le par Dom

 

"En dépit des dénégations de Luc Chatel quant à la disparition des réseaux d’aides spécialisées aux élèves en difficulté (RASED), les élèves comme les écoles sont de plus en plus privés du recours aux aides spécialisées compte tenu des suppressions de postes années après années et du nombre insignifiant de départs en formations spécialisées qui ne permet pas d’assurer le renouvellement des collègues prenant leur retraite (postes non pourvus).

Le manque de lisibilité sur l’avenir des RASED conjugué aux conditions d’exercice qui ne cessent de se dégrader (zones d’intervention étendues, missions restreintes, frais de déplacement non remboursés) dissuadent par ailleurs les collègues d’occuper ces fonctions Cette situation va s’aggraver encore face aux nouvelles annonces budgétaires de suppressions de postes et de réductions des dépenses de l’éducation.

 

Le Collectif continue de réclamer le rétablissement des 3 000 postes supprimés et un nombre de départs en stage CAPA-SH et DEPS équivalent au nombre de départs à la retraite et aux postes vacants, condition sine qua non pour que survivent les RASED. Il a décidé plusieurs actions :

 

- L’élaboration d’un « supplément RASED » au guide des parents produit par le ministère afin d’informer la communauté éducative sur l’importance des interventions et le fonctionnement du RASED.

 

- L’envoi d’une lettre au ministre l’interpellant sur l’arrêt brutal et inexpliqué du cycle de réunions démarré au printemps dernier, et exigeant un réel état des lieux, ainsi qu’une clarification de ses intentions concernant l’avenir des aides spécialisées.

 

- L’interpellation des parlementaires sur l’avenir des RASED dans le cadre de la préparation du budget. Il s’agit de remettre sur le devant de la scène éducative les besoins en personnels spécialisés (enseignants spécialisés et psychologues scolaires) et les moyens nécessaires pour prévenir et remédier aux difficultés scolaires, une question qui n’est toujours pas traitée sur le fond comme l’indiquent les dernières évaluations CE1-CM2.

 

Le Collectif encourage également l’engagement de tous dans les mobilisations sociales à venir pour y porter l’exigence d’un service public de l’éducation de qualité et pour la réussite de tous les élèves.

 

Paris, le 30 août 2010

 

Le Collectif de défense des RASED :

 

Organisations syndicales : Cgt Educ’Action, Se-Unsa, Sgen-Cfdt, Snuipp-FSU

Publié dans ASH

Partager cet article