"Des choix d’enseignements de spécialités entre la première et la terminale générale en 2021 proches de ceux de 2020" (Note d'information de la DEPP - Juin 2022)

Publié le par Dom

Note au format pdf :
 

Document pdf






https://www.education.gouv.fr/media/115651/download

Résumé (source) :

"À la rentrée 2021, pour la deuxième année, les élèves de terminale générale ont sélectionné deux enseignements de spécialité parmi les trois suivis en première.

Les deux enseignements de spécialité peuvent être complétés par un des trois enseignements optionnels propres à la classe de terminale générale. Les choix de triplettes et de doublettes des élèves de terminale générale en 2021 qui étaient en première générale en 2020 sont très proches de ceux observés pour la cohorte précédente. On retrouve les mêmes grandes tendances en termes de préférences en fonction du sexe et de l’origine sociale des élèves. Les enseignements de spécialité artistiques sont les moins fréquemment abandonnés, avec les sciences économiques et sociales, entre la première et la terminale. 52 % des filles et 31 % des garçons choisissent d’arrêter les mathématiques en enseignement de spécialité. Les parcours apparaissent diversifiés entre la première et la terminale avec, pour une même doublette, plusieurs origines de triplettes et réciproquement pour une même triplette, plusieurs choix de doublettes.

Comme à la rentrée précédente, 39 % des élèves ont fait le choix de suivre un enseignement optionnel en terminale, plus fréquemment pour les garçons et surtout les élèves d’origine sociale favorisée. L’enseignement optionnel « mathématiques complémentaires » est choisi par 17 % des élèves de terminale générale. 13 % d’entre eux suivent l’enseignement optionnel « mathématiques expertes » et 9 % choisissent « droit et grands enjeux du monde contemporain ». Au global, 55 % des élèves de terminale générale suivent un enseignement de mathématiques, soit en enseignement de spécialité, soit en enseignement optionnel. Les garçons qui continuent les mathématiques, choisissent plus souvent de le faire via l’enseignement de spécialité éventuellement complété par l’enseignement optionnel « mathématiques expertes » alors que les filles vont préférer l’enseignement optionnel « mathématiques complémentaires »."

Partager cet article

…

Lettre de Pap Ndiaye aux professeurs

Publié le par Dom

Publié dans Divers

Partager cet article

…

Les heures supplémentaires des enseignants à la rentrée 2021 dans les établissements du second degré (Note d'information de la DEPP - Juin 2022)

Publié le par Dom

Document pdf






https://www.education.gouv.fr/media/115538/download

Résumé (source) :
"Pendant l’année scolaire 2021-2022, le service moyen d’un enseignant du second degré est de 18 heures et 26 minutes dont 1 heure et 41 minutes d’heures supplémentaires annualisées (HSA).

La pratique des HSA est très répandue puisque 90 % des enseignants y sont éligibles, 78 % des éligibles au dispositif en font et 45 % en font même au moins deux. À la rentrée 2021, les enseignants de toutes les disciplines ont effectué davantage de HSA qu’en 2020. La rémunération d’une HSA est de 1 370 euros en moyenne sur l’année, ce qui conduit à un gain annuel moyen pour les agents réalisant des HSA de 3 640 euros pour les hommes et de 2 990 euros pour les femmes.

Après la chute du nombre d’heures supplémentaires effectives (HSE) sur l’année scolaire 2019-2020 suite au confinement du printemps 2020, le nombre de HSE a retrouvé le niveau de 2018-2019. Le gain annuel moyen est de 1 360 euros pour les hommes et de 990 euros pour les femmes ayant réalisé des HSE. Sur l’année scolaire 2020-2021, 86 % des enseignants du second degré ont fait au moins une heure supplémentaire et 44 % ont cumulé HSA et HSE."

Voir aussi cet article du Café pédagogique :

Publié dans Collège et lycée

Partager cet article

…

Les filles moins confiantes que les garçons concernant l’année à venir et leurs performances, notamment en mathématiques (Note d'information de la DEPP - Juin 2022)

Publié le par Dom

Doucment pdf






https://www.education.gouv.fr/media/115511/download
 

Résumé (source) :
"Plus de 1,5 million d’élèves scolarisés en classe de sixième, de seconde ou de première année de CAP ont été interrogés par la DEPP à la rentrée 2021 sur leurs conditions de travail, leur confiance en eux et leurs orientations futures. Il s’agissait d’un questionnaire adossé aux évaluations exhaustives.
Les résultats font apparaître des différences entre filles et garçons. Pour ce qui est du temps de travail déclaré, les filles se distinguent par un plus fort investissement en classe de seconde comme en première année de CAP. Quel que soit leur niveau de maîtrise, notamment en mathématiques, elles se déclarent moins confiantes que les garçons dans leurs performances aux évaluations, aussi bien en sixième qu’en seconde ou en première année de CAP. De même, à tous les niveaux interrogés, elles se projettent dans l’année scolaire de façon moins sereine que les garçons. Enfin, les orientations et les poursuites d’études envisagées varient aussi selon le sexe."

Partager cet article

…

"Construire les nombres 1, 2, 3" (Dossier mis en ligne par le Site départemental Maternelle 27)

Publié le par Dom

Dossier "Construire les nombres 1,2 et 3" :

Ce dossier fait partie des ressources de la rubrique "Acquérir les premiers outils mathématiques" du site :

Partager cet article

…